A LA UNE : Made in Bhallot (Made in France)

La fabrication made in france, est-ce si cher ?

8 septembre 2021

On a souvent quelques aprioris sur la fabrication française, l’une d’entre elle : le coût des salaires est trop élevé ! Certes, le coût du travail est élevé… Mais ce n’est pas le seul frein à une confection abordable… Dans cet article, on va vous expliquer pourquoi la fabrication française à un coût autant en terme d’argent que de temps et de prise de risque ! Alors avant de dévoiler le vrai prix de nos sacs, on va prendre le temps de bien comprendre pourquoi le made in france doit travailler dur pour être moins cher !

Une difficulté à laquelle il fallait s’y attendre : l’approvisionnement.

A force de délocaliser pour moins cher, c’est à nous de tout reconstruire avec rien ! Merci pour ce beau challenge qu’on est prêt à relever. 😉 Vous l’aurez surement compris la principale difficulté c’est l’approvisionnement. Les entreprises (fournisseurs de Bhallot) de fabrication « locales », et par locales nous étendons ça jusqu’au pays frontalier avec la France (Espagne, Italie, Belgique etc…), ont beaucoup de barrières à l’entrée pour développer des gammes de produit facilement. Voici les points que l’on a identifié et qui nous semble des freins au bon développement de la marque française :

made in france ce qui coute cher
Exemple de la trésorerie dédiée à l’approvisionnement sur 1 seul sac.
  • Fond de roulement / quantité minimum : il faut avoir de la trésorerie pour tout acheter.

Entre le coût de développement spécifique et les quantités minimums, il faut sortir beaucoup de trésorerie avant de voir pointer un prototype bien fini. C’est une phase assez cruciale dans le développement de la société. Exemple : pour les sangles nous avons du payer le cout de développement de sangle en lin et en plus nous devons acheter de grandes quantités afin de réduire le coût de revient au mètre et donc avoir des sacs rentables.

  • Qualité : c’est parfois risqué de commander autant avec aussi peu d’échantillons en main.

Il est souvent difficile d’avoir un échantillon sous la main. Au début cela nous est arrivé plusieurs fois de devoir commander 5000 euros de tissus avec seulement un carré A4 d’échantillon de tissu dans la main. Le risque est assez conséquent car nous n’avons pas pu faire de prototype et nous risquons aussi que la qualité soit différentes que le carré A4.

  • Le coût : le coût des matières premières et accessoires est beaucoup plus élevés.

C’est un fait le coût des matières premières est produit en france (made in france) ou en europe est plus onéreuse qu’en chine ou dans d’autres pays asiatiques.

Un problème de savoir-faire ! (Mais comment ? :o) / Des savoir-faire à maitriser, ça coute !

Oui on le dit ! Le savoir-faire s’est délocalisé et ça se ressent dans le développement. On vous fait un petit retour d’expérience assez intéressante entre une marque de dropshipping et nous : CAP ou PAS CAP de faire la course au développement d’un bob ?

Pour rappel voici la définition du dropshipping : fournir (les marchandises) par livraison directe du fabricant au détaillant ou au client. Dans la pratique c’est souvent des produits fabriqués en Chine qui sont directement expédié du fabricant et qui sont disponible sous quelques semaines (3 semaines).

différence de fabrication entre made in france et made in china

Le résultat a été assez probant. Le projet dropshipping à trouver et réaliser de bien meilleur prototype que nous. Et surtout beaucoup plus rapidement. Alors peut-être que l’on est tombé sur les mauvais partenaires et que nous aurions été meilleur sur d’autres produits. Mais on ne peut nier le constat suivant : pour une marque made in france, le coût du développement des produits doivent être internaliser et pris en charge par la marque. Alors que pour une marque travaillant à l’étranger (made in china ou Portugal), ce coût est partiellement assumé par la marque. Pour un prototype, il faudra soit payer le prix du transport ou bien 2 fois le prix du sac etc…

Le vrai prix de la qualité n’est pas si cher !

commentaire le made in france c'est pas si cher

Du volume de production afin de faire baisser les coûts. / Des coûts fixes onéreux : pour rester compétitif il faut produire !

Tous ces facteurs cités précédemment ne sont bien sûr pas compris dans le coût de revient d’un sac. Si l’on devait inclure le temps de développement, le temps passer et les risques pris, on serait sur des sacs bien plus onéreux. Le temps de développement d’un sac peut prendre plusieurs mois ( entre 1 et 2mois environ) + le cout de matière sourcé + 3 ou 4 prototypes (matières + temps). C’est des phases de recherche qui sont inclus dans les coûts fixes de la marque et qui ne rentrent pas dans le cout de revient d’un sac. Nous avons donc tout intérêt à produire des sacs en grande quantité pour réduire les coûts fixes au minimum par sac.

Notre volonté est donc d’atteindre un certains volume de production afin de vous proposer des sacs au meilleur prix mais aussi pour se permettre de pouvoir jouer sur les 3 facteurs qui pénalisent le production française : Quantité minimum, qualité et le prix.

La qualité française, un investissement qui réussit.

Si on regarde de plus près, notre produits français s’avèrent rentables sur le long terme. Exemple : plutôt que d’acheter un sac 20€ tous les ans, il vaut peut-être mieux acheter un sac 200€ pour 15ans. Le coût de revient par ans est de 20€ pour l’un et de 13€ pour l’autre.

Ce bon rapport qualité/prix est atteint via le modèle que l’on a choisi : « direct to consumer ». En effet, vu que nous commercialisons nos sacs uniquement sur notre site, nous ne vendons pas par des intermédiaires (boutiques) qui rajouteraient elle aussi leur marge. Par exemple, dans un modèle classique (non « direct to consumer »), nos sacs se retrouveraient donc 2 fois plus cher. Voir notre article sur le détail des coûts.

Pour ce qui concerne notre secteur (la maroquinerie) c’est un véritable exploit de réussir à sortir des sacs sous la barre des 200€ car en moyenne les marques français de maroquinerie sont à minimum 200€. Qui plus est, à 200€ cela reste bien accessible face aux sacs de grandes maisons de luxe comme Hermès, Chanel, Louis Vuitton.

Les vertus de consommer français.

Peut-être que si un jour vous arrivez à comparer l’incomparable, c’est à dire 2 produits similaire dont l’un est fabriqué à l’étranger et l’autre en France alors voici à quoi vous contribuez quand vous achetez français pour quelques euros de plus :

  • Préserver des savoir-faire artisanaux et industriels.
  • Un soutien indéniable aux maintiens des emplois qui participe à l’économie locale.
  • Respect des normes environnementales et sociales.
  • Réduction de l’empreinte CO2.
  • Lutter contre les dérives de la mondialisation.

Vous trouvez pas que c’est déjà pas mal pour quelques euros en plus ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.