A LA UNE : Nos coups de gueules - Manifesto.

Les soldes une bonne affaire ?

19 janvier 2022

Dans cet article, on va parler de la conséquence d’un système qui produit trop : les soldes. En effet, les soldes ont pour but de vendre les invendus de la saison précédente afin de renouveler leur stock. On s’interroge donc sur ce système qui semble complètement dépassé à l’heure de consommation raisonné. Quels sont les modèles de demain ? Les précommandes gigantesques promesses de sobriété sont-elles déjà à bout de souffle ?

Les soldes, comment ça marche ?

Le modèle traditionnel

Le modèle traditionnel produit des stocks pour qu’il soit vendu ou pas après. Et parfois, il arrive qu’il reste du stock d’invendus. Ils sont donc bradés pendant les soldes pour permettre le renouvellement des stocks suivants. Nous déplorons ce système qui pousse les clients à des achats compulsifs et qui brouille la notion de prix juste. Plutôt que de gonfler les prix artificiellement pour proposer des rabais attractif, nous préférons proposer des prix justes, c’est à dire un prix bas et constant toute l’année pour ne pas pousser à l’achat.

Modèle traditionnel de stock.

Les soldes c’est aussi un désastre après l’achat. Tous ces achats compulsifs se transforment souvent en pièce qui ne sera jamais porté voir même jeté selon le blog de Trëmma ( projet solidaire de Emmaüs ) :

  • 100 milliards d’habits sont achetés pendant les soldes au cours d’une année
  • 400 milliard finissent jetés ou ne sont très peu utilisés.

Mais au delà des fait, ce modèle nous interroge sur plusieurs points :

  • Avons-nous besoin sans cesse de renouveler les collections ? N’est-il pas possible de produire des collections intemporelles ?
  • N’est-il pas possible de conserver des stocks ? 1 an suffit à ce qu’une pièce soit dépassée ?
  • Doit-on aussi éduquer l’utilisateur a des modes d’utilisation plus responsable ?

Sont-elles une si bonne affaire ?

Les pratiques de plus en plus douteuses, et notamment dans le e-commere, brouille encore plus la notion de prix juste et de réelle économie. EN 2017, selon le Parisien, c’est Amazon, Zalando, H&M, Vente-privée et autres, ont concédé des amendes pour des pratiques trompeuses sur les prix.

Soldé ne veut pas dire bon marché.

Les précommandes, pas si idyllique que ça ?

Un modèle déjà du futur présent ?

Les précommandes viennent perturber tout ça et selon apporte un peu plus de sérénité dans le modèle de production. En effet l’idée est bien de produire selon la demande pour s’adapter au mieux et ne pas se retrouver avec du stocks sur les bras que l’on devra ensuite solder.

Les précommandes comment ça marche.
Modèle des précommandes

C’est donc un modèle sobre car nous produisons juste un peu plus que ce qu’il faut (en cas de retour ou autre), il n’y a donc pas de gaspillage et on ne rentre pas dans le cycle infernal des soldes ! En plus, comme cela nous permet d’économiser sur les stocks et anticiper, on vous propose des prix réduits. C’est bénéfique pour tout le monde !

Petit aparté : Le système de précommande n’est pas à confondre avec un système à la demande. Bien sûr que nous groupons au maximum la production pour maximisé le cout de revient sur chaque pièce.

On s’interroge aussi sur les limites de ce modèle. Il est clair que le problème de ce système, c’est l’attente… Elle peut être parfois longue quand on a réellement besoin du produit.

Ce que vous en pensez !

Alors le mieux c’est de vous demander et c’est ce qu’on a fait sur les réseaux sociaux et voici les résultats :

Vous nous avez dit que vous êtes 36% à avoir l’habitude à commander en précommande et à 49% vous êtes prêt à attendre ; 32% vous êtes prêt à attendre mais c’est quand même contraignant et enfin 18% vous préférez qu’il soit en stock quitte à payer plus cher !

On remarque donc que même si c’est un système un peu contraignant, vous êtes prêt à adhérer au système des précommandes. Ouf, on continue alors sur la même voie. Cependant vous êtes nombreux à indiquer que les précommandes impliquent une communication irréprochable !

Et vous, vous en pensez quoi ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.